webleads-tracker

abonnez-vous à Bus & Car - Tourisme de Groupe

Drame des migrants : les professionnels se mobilisent


Article rédigé par Catherine Mautalent le 13/05/2016 à dans la rubrique Profession

Bus & Car - Tourisme de groupe : 
						Profession  - Drame des migrants : les professionnels se mobilisent

© DR
Face au drame des migrants en Méditerranée, l'APST, Les Entreprises du Voyage et le Seto ont lancé un appel aux dons auprès de tous leurs membres en faveur de l’association SOS Méditerranée.

Chaque semaine des migrants meurent noyés en mer Méditerranée. "Les professionnels du tourisme ne
peuvent rester indifférents à de tels drames humains. Ils se mobilisent pour la cause de ces migrants en
situation d'extrême détresse, souligne un communiqué commun de l'APST, des Entreprises du Voyage et du Seto. Nos professions sont étroitement liées aux enjeux géopolitiques internationaux et au rapprochement entre les peuples. Nos clients sont tentés de délaisser, injustement, les destinations qui accueillent ces personnes en détresse. Il n'y a pas de solution-miracle, mais il y a des actions citoyennes possibles. C’est pour cette raison que nous appelons les professionnels du tourisme à s’unir dans un geste de solidarité". Aussi, les trois institutions viennent de lancer un appel aux dons auprès de tous leurs membres en faveur de l’association SOS Méditerranée (http://www.sosmediterranee.fr/#), ouvrant la voie à d’autres entreprises et institutions du secteur qui rejoindront probablement leur démarche.

Cette association de citoyens européens créée en mai 2015 a affrété un bateau, l'Aquarius, qui sillonne la
mer Méditerranée pour venir en aide aux embarcations en détresse et sauver la vie de leurs occupants.
La première campagne de l'année 2016 de SOS Méditerranée a été conduite avec une collaboration de
l'ONG Médecins du Monde. La seconde, qui a débuté le 4 mai dernier, l'est avec une collaboration de
l'ONG Médecins sans Frontières. SOS Méditerranée est financée par des dons privés. Les fonds collectés sont alloués à la location du bateau, aux frais quotidiens d’entretien et de sauvetage (soit 77 000 euros en tout par semaine).

Les représentants des instances professionnelles du tourisme incitent tous leurs membres à une
mobilisation qui se traduira par la forme de contribution qui leur conviendra le mieux : via des dons au nom de leur entreprise qui pourrait par exemple se traduire par un montant basé sur le nombre de salariés dans l’entreprise, ou par la diffusion de cet appel auprès de leurs collaborateurs pour leur permettre de verser s'ils le souhaitent des dons à titre individuel. "Nous nous fixons un vrai premier objectif atteignable de collecte et de dons, gage de la solidarité du monde du tourisme, "100 jours de financement de l’Aquarius", ce qui reviendrait à plus d’un million d’euros", conclut le communiqué.


Pour en savoir plus :
http://www.snav.travel
http://www.apst.travel
http://www.seto.to

Sur le même thème :


Ajouter à mes dossiers

Commentaires



Réagir à l'actualité



  1. La casse n'est pas prise en compte


LES ANNUAIRES

Tous les acteurs qui font le tourisme de groupe répertoriés par activités.

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER

NUMERO EN COURS

couverture

Accéder directement au sommaire complet du dernier numéro de Tourisme de Groupe

Voir le sommaire

recherche par région / pays


LE COPILOTE

Hérault, le Languedoc
Unique, en toute saison !

plus d'infos

événements À venir

Facebook